LYRIC / PARODDI / PARULLE / CANTI

Fiore à mezu à i donni,
À u veranu di to bell’anni ;
Tale una rosula
Tù, ti eri spannata.

Cusì, luntanu da li venti,
À l’agrottu di l’inverni,
À to dolce voce eiu sentiu
Chì mi scaldava pianu, pianu.

Una mane di cumunione
M’increscia à vede u sole,
Male, forse ti aghju fattu
Mà, la vita tù m’hai dattu.

Hai berculatu li me ghjorni
Di tantu amore sinceri,
È accumpagnatu li me passi
Quelli li primaticci.

Quissu puema, u ti rigalu
Ò Mà, fiore di i mè ghjorni,
Vurria chì’ssi pochi versi
Richjamessinu à to memoria.

 

Antone Crescenzi
Vaghjime


Accumudatu by

Cyril Gutierrez

SPARTE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.